Les 7 cervicales : la clef pour ouvrir les chakras et mobiliser leur énergie

7 cervicales, 7 chakras, la correspondance est évidente bien que largement méconnue. Chaque cervicale est en relation avec un chakra : elle est la clef qui va faciliter la mobilisation de l’énergie du chakra que ce soit pour soi ou pour autrui dans un soin ou une guérison. 

La correspondance cervicales-chakras

Notre cou est une zone stratégique de notre corps. Pour que les lignes des yeux et des oreilles internes soient à l’horizontale afin que nous gardions notre équilibre, notre cou doit rattraper toutes les déviations de notre posture corporelle. Rien d’étonnant à ce que ce soit une zone souvent tendue. Ces tensions qui  affectent les sept vertèbres cervicales se répercutent sur les chakras et à l’inverse un blocage d’énergie dans un chakra favorise l’apparition de contractures au niveau de la vertèbre correspondante.

1ère cervicale/atlas : chakra 7
2ème cervicale/axis : chakra 6
3ème cervicale : chakra 5
4ème cervicale : chakra 4
5ème cervicale : chakra 3
6ème cervicale : chakra 2
7ème cervicale : chakra 1

Cette correspondance est déjà bien utile pour identifier ou confirmer les chakras qui posent problème : il suffit de repérer quelles sont les cervicales douloureuses ou bloquées. Mais elle a un autre intérêt :
la détente et la libération de chaque vertèbre cervicale ouvre le chakra et rend toute action énergétique ultérieure plus efficace et plus puissante.

Connecter les vertèbres cervicales

Un bon moyen de vous relier avec les vertèbres cervicales est d’amener vos deux mains derrière le cou et de poser l’extrémité des deux majeurs sur chaque vertèbre.

Commencer dans le creux sous l’os occipital (la première cervicale est sous l’occipital) pour connecter le 7ème chakra. Visualiser l’énergie qui coule de vos doigts et qui remplit et baigne la vertèbre. Descendez ensuite légèrement pour connecter de même la 2ème cervicale et ainsi de suite jusqu’à la 7ème à la jonction du cou et du dos. Vous n’avez pas besoin d’être préciser sur la vertèbreavec les doigts, il suffit de vous y relier intérieurement.

Avec l’habitude vous n’aurez plus besoin des doigts, il suffira de mettre votre attention successivement au niveau de chaque vertèbre et de la visualiser remplie et entourée d’énergie lumineuse et guérisseuse. Vous pouvez faire de même avec le contact des doigts pour un patient dans un massage ou une guérison. Le mieux est qu’il soit allongé et vous glissez alors les mains sous son cou. 

Non seulement par cette connection vous ouvrez l’énergie des chakras mais vous verrez aussi que vous sentirez beaucoup plus détendu et beaucoup plus libre dans votre cou.

Baigner les cervicales avec les couleurs

Pour approfondir cette action sur les cervicales et les chakras vous pouvez baigner les cervicales dans les énergies couleurs des chakras correspondants. Par exemple le bleu pour le chakra 5 et la 3ème cervicale. C’est une technique que j’ai reçue lors de la guérison d’un patient et qui chaque fois m’étonne par ses résultats autant pour libérer les vertèbres que pour faire circuler l’énergie dans les chakras et dans tout le corps

Une fois que vous avez contacté la vertèbre  – avec les doigts ou intérieurement/ pour vous ou dans le cou d’un patient – commencer par visualiser que la vertèbre dans votre cou s’imprègne de l’énergie couleur lumineuse du chakra comme une éponge s’imbiberait d’eau. Dans un second temps imaginer la vertèbre entrain de flotter dans un bain d’énergie lumineuse liquide toujours de la couleur du chakra. Visualiser devant vous seule flottant librement et se régénérant dans ce bain d’énergie liquide lumineuse et colorée. A la fin « ramener » la vertèbre à sa place dans le cou. Vous pouvez le faire pour une seule cervicale pendant quelques minutes ou successivement pour chaque. 

Pour des articles fort intéressants sur la signification des problèmes de vertèbres cervicales en rapport avec la vie http://sante-mieux-etre.ch/mesarticles/index, cherchez dans la liste, il y en a plusieurs.

« 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire